Accueil                 A propos                Confidentialité                 Blog                 Contact

Qu’est ce que l’intrapreneuriat ?

Intrapreneuriat définition & zoom sur une nouvelle pratique

L’intrapreneuriat s’apparente à une démarche de modernisation de la part des grands groupes, avec l’objectif de s’éloigner d’une certaine rigidité d’esprit.

Afin de mettre en place le contexte, replongeons-nous-en 2005. À cette époque, peu de temps après son entrée remarquée en bourse, Google décide de créer Google Vidéos. Fort du chemin parcouru jusque-là, le géant Américain reste fier de ses convictions et de sa structure purement verticale. Malheureusement pour eux, au même moment une jeune Start Up invente YouTube. De par son organisation, Google manque de réactivité dans ses décisions et le petit poucet prend le dessus. Ainsi, l’entreprise dirigée par Larry Page et Sergueï Brin se retrouve dans l’obligation de racheter YouTube pour 1,65 milliards de dollars et ferme Google Vidéos en 2006.

De cet échec, des cadres quittent Google et mettent en cause la bureaucratisation de l’organisation. Ils se sentent lésés et dépendants de leurs supérieurs. C’est alors que la question de l’intrapreneuriat se pose dans les locaux des responsables de cette fausse route : la mise en place d’espaces et de temps libres destinés à la créativité, n’aurait-elle pas permis une issue plus favorable ?

Nous allons donc voir à travers cet article les caractéristiques de ce mode de fonctionnement. Nous analyserons à partir de cas concrets si l’intrapreneuriat est un effet de mode ou s’il représente de véritables facteurs clés de succès pour les entreprises. Ne perdons pas plus de temps et commençons par définir ce qu’est cette démarche.

Sommaire :

Qu’est ce que l’intrapreneuriat ?

L’essence même de l’intrapreneuriat réside en la décentralisation du pouvoir de décision en passant du top down au bottom up. Nous pouvons caractériser cela comme la mise en place d’une innovation qui émerge des unités opérationnelles. Ainsi, les membres d’une organisation s’inscrivent dans la mise en place d’un projet novateur de l’idée au déploiement sur le marché, tout en étant salariés.

Ce concept est né lors des trente glorieuses dans les années 70. Ce serait exactement en 1974, avec l’invention du « post-it » par des salariés du groupe 3M qu’il se serait développé. Malgré tout, c’est une notion assez récente qui prend à ce jour une place de choix dans nos entreprises. Ce principe, défini tel que l’avenir du monde du travail, fait office de fondement pour les milléniaux. En effet, plusieurs points motivent cette génération à embrasser ce mode de fonctionnement :

  • Donner un sens à sa vie
  • Faire preuve de créativité
  • Devenir autonome dans son travail

Cette identité intrapreneuriale désigne un système qui permet à un salarié d’agir comme un entrepreneur au sein d’une entreprise ou d’une autre organisation. Les personnes qui suivent des programmes d’intrapreneuriat sont la plupart du temps motivées, proactives et orientées vers l’action. Elles prennent l’initiative de poursuivre un produit ou un service innovant au service d’une entreprise. Un intrapreneur sait que l’échec n’a pas de coût personnel comme pour un entrepreneur. En effet, l’organisation absorbe les pertes qui découlent d’un potentiel revers.

Après cette définition de l’intrapreneuriat, nous allons voir quels sont les objectifs du partage de cette culture au sein des entreprises.

Les objectifs de l’intrapreneuriat en entreprise :

De nombreuses choses motivent la mise en place de l’intrapreneuriat au sein d’une entreprise. Nous allons voir à travers une liste de 5 raisons, les objectifs qu’une organisation peut atteindre en optant pour cette stratégie.

  1. Tout d’abord, la culture intrapreneuriale permet de ne jamais cesser d’investir dans l’avenir. Effectivement, la croissance est l’objectif prioritaire de certains grands groupes tels que la RATP, Thales, Allianz, la BNP Paribas, Sony ou encore Alcatel-Lucent. Ainsi, afin de permettre le développement permanent de l’activité, il est primordial de créer un état d’esprit d’entreprise porté par l’innovation. Pour cela, l’accès à des infrastructures et des ressources sont nécessaires. Ainsi, l’intrapreneuriat permet de fournir un cadre favorable à la croissance.
  2. Comme nous l’avons évoqué précédemment, l’innovation représente la seconde aspiration clé des entreprises. Affirmativement, pour être compétitives, les organisations doivent innover en permanence. Le fait, de lancer quelques actions par an ne suffit plus au sein de notre société actuelle. Afin de réduire le taux d’échec des initiatives de certaines entreprises, l’intrapreneuriat peut s’avérer essentiel. Ce mode de fonctionnement fourni les bonnes personnes, les bons processus et le bon environnement pour innover.
  3. Afin d’attirer la croissance, une entreprise a besoin de véritables leaders. Bien que le leadership soit présent chez la majorité des dirigeants, trop peu sont intrapreneuriaux. Ainsi, la mise en place d’une stratégie intrapreneuriale au sein d’une entreprise permet de palier à ce problème. Les intrapreneurs pensent et agissent différemment, ce qui fait d’eux les personnes parfaites pour diriger de nouvelles initiatives de croissance. Ces qualités sont grandement recherchées chez un dirigeant, car elles assurent le déploiement de stratégies de croissance sur le long terme. Afin de conserver un dirigeant entreprenant au sein de son entreprise, il faut le mettre à l’aise dans son domaine de prédilection : la créativité. C’est pourquoi, l’un des objectifs de l’intrapreneuriat est de conserver ses éléments les plus audacieux.
  4. Il est parfois difficile de modifier sa culture d’entreprise. En effet, le changement est l’une des disciplines de gestion les moins comprises et les moins développées. Ainsi, la peur qu’une telle action engendre et la résistance que cela provoque, bride le développement des organisations. Les projets liés à l’intrapreneuriat ouvrent de nouvelles voies et délivrent les ressources humaines nécessaires pour accélérer et gérer efficacement le changement.
  5. Comme nous l’avons vu avec Google dans l’introduction, le manque de liberté et de capacité décisionnelle au sein d’une entreprise provoque le désengagement des employés. Cette perte de productivité entraîne une croissance lente ou quasiment nulle. Pour répondre à cela, de nombreuses entreprises mettent en place un open lab destiné à l’intrapreneuriat. Les employés restent donc engagés dans leur travail tout en s’épanouissant dans le développement de nouveaux projets.

Nous avons donc pu voir à travers ces objectifs que l’intrapreneuriat est sensiblement destiné à découvrir de nouvelles opportunités de croissances. Bien que cette pratique semble avantageuse au premier abord, nous allons voir que des inconvénients sont bel et bien présents.

Les avantages et inconvénients de la démarche intrapreneuriale :

Que ce soit en France, en Europe ou sur un autre continent, les initiatives entreprenantes sont la plupart du temps sources d’efficacité, de productivité et de profit accru pour l’organisation. Malgré tout, chaque situation est unique et lorsque des questions d’honneur entrent en jeu, les avantages de l’intrapreneuriat peuvent rapidement disparaître.

Afin d’obtenir plus de clarté quant à ce sujet, nous vous proposons ci-dessous les avantages et les inconvénients d’une telle démarche.

✅ Avantages :

  • Amélioration du moral des employés : ils bénéficient d’une meilleure liberté tout en gardant leur poste. Avec l’amélioration de leur image ainsi que de leur notoriété, les entreprises peuvent attirer de nouveaux talents dans leurs rangs.
  • Un meilleur accès au soutien financier : la plupart du temps l’entreprise qui met en place une démarche intrapreneuriale à un budget à proposer à ses employés. Ainsi, ils pourront recevoir l’argent sous forme de bonus ou de redevances. De plus, ils ne prennent pas ou peu de risque à être créatif.
  • Des personnes plus nombreuses et de meilleures qualités pour chercher de l’aide : lorsque des collaborateurs lancent un produit ou un service innovant, ils pourront tester leur offre avec leurs collègues de travail. C’est un véritable écosystème entrepreneurial qui se met en place au sein de l’entreprise.
  • Accès aux ressources d’information : l’employé à accès l’expertise de l’entreprise pour développer son projet. De plus, il verra ses compétences se multiplier ce qui est bénéfique pour son dirigeant. En effet, cela représente des capacités et des connaissances supplémentaires dans les rangs de la société.
  • Davantage de pouvoir de commercialisation : l’employé bénéficie de la notoriété de son entreprise pour commercialiser son projet.
  • Une base technologique plus importante : l’intrapreneur peut utiliser toutes les ressources de l’organisation et inversement. C’est en quelque sorte un échange de bons procédés.

🚫 Inconvénients :

  • Moins de gloire : la propriété de la création n’appartient pas à l’intrapreneur. Nous pouvons donc soulever de la démotivation quelques fois.
  • Les entreprises ne sont pas toutes équipées pour mettre en place une stratégie intrapreneuriale : cela demande une préparation et une vision assez lointaine. Si le cadre n’est pas bien défini, de graves conséquences peuvent en découler.
  • Les coûts des expériences ne sont pas toujours honorés : certains coûts peuvent être mal évalué et des projets peuvent devenir de grands puits à ressources. De plus, la finalité des projets n’est pas garantie.
  • Pas de reconnaissance, d’incitations et de promotions rapides : la mise en place du concept de l’intrapreneuriat implique une autonomie de la part des créatifs. Ils sont totalement livrés à eux même et cela peut entraîner un stress supplémentaire. De plus, en cas de non-succès, il est probable que l’intrapreneur se sente totalement fragilisé.
  • Les bénéfices vont à l’entreprise : le projet s’inscrit dans sa stratégie globale. Ainsi, tous les gains apportés par la création du projet lui reviendront. Néanmoins, un échec peut mettre en péril tout l’équilibre hiérarchique et financier.

Révélez votre talent d’intrapreneur !

Vous caresser secrètement des rêves d’entrepreneuriat et de création d’entreprise ? Vous avez envie de vous lancer dans la réalisation d’une idée ou d’un projet qui vous tient à cœur ? Vous avez toutes les bonnes raisons de penser que votre idée à de la valeur. Retrouvez sur cette page un récapitulatif de ce que signifie « Devenir entrepreneur » et plongez-vous dans l’aventure entrepreneuriale en validant une à une vos hypothèses et en confirmant votre marché.

Stratégie de mise en place, qui l’utilise ?

Regardez à postériori toute grande entreprise ou invention d’à peu près n’importe quelle grande entreprise, et vous constaterez que c’est des intrapreneurs qui l’ont créé

Ces paroles de Gifford Pinchot popularisée en 1985 sont bel et bien encore d’actualité de nos jours. Nous voyons que l’intrapreneuriat est plutôt destiné aux grandes organisations à la recherche de progression économique et de prospérité. Dans notre société actuelle, plusieurs personnalités sont en charge de donner une place à l’intrapreneuriat dans leur activité. Vous pouvez trouver ci-dessous une liste non-exhaustive des personnes à suivre :

  • Dominique Van Deth : consultant en intrapreneuriat
  • Olivier Leclerc : directeur de recherche au CNRS
  • Rodolphe Barquin : chargé de l’open innovation au sein de la direction de l’innovation à la Française des jeux
  • Lola Virolle : directrice intrapreneuriat & open innovation chez make sense
  • Véronique Bouchard : enseignante intrapreneuriale à l’EMLYON depuis 2000

Cette dernière a entamé des travaux avec Alain Fayolle afin de synthétiser les 7 leviers primordiaux pour mettre en place l’intrapreneuriat en entreprise.

  1. La direction doit être engagée. Ainsi, les comportements et les attitudes doivent être entrepreneurials.
  2. Un espace doit être dédié au développement de projets.
  3. Des procédures d’évaluation doivent être mises en place avec un accompagnement personnalisé.
  4. Une intensification des échanges et de la communication doit être de mise entre les porteurs de projets et la direction.
  5. Il faut que les deux côtés soient impliqués : un système d’incitation à l’établissement de projets intrapreneuriaux doit être réfléchie.
  6. Une nécessité de formation et de sensibilisation des employés s’applique.
  7. Un temps libre doit être prévu pour permettre aux salariés de s’impliquer .

Bien que l’intrapreneuriat soit à première vue applicable uniquement dans de grands groupes, nous pouvons nous demander si nous pouvons retranscrire ces principes dans une PME « classique » ? La réponse est oui, mais sous certaines conditions. Les arguments élancés par Bouchard et Fayolle sont péniblement généralisables au sein de PME, de par un manque de ressources financières et humaines. Malgré tout, d’autres principes peuvent être mis en place et des solutions sont tout à fait adaptables.

Les pièges à éviter lors de la mise en oeuvre du projet :

Comme dans tous principes, des pièges sont bien évidemment à éviter. En ce qui concerne l’intrapreneuriat, nous avons recensé quelques points à prendre en compte avant de vous lancer.

Tout d’abord, attention de sélectionner les idées sur de bons critères. Il ne faut en aucun cas juger une idée selon l’affection personnelle que l’on porte à une personne, mais bien sûr des critères de sélection en rapport avec la stratégie de l’entreprise.

Ensuite, il faut être prudent sur les premiers investissements et ne pas se jeter à corps perdu sur la première idée venue. Prenez le temps d’analyser chacun des points essentiels pour votre entreprise et de définir votre perte acceptable.

C’est alors qu’un critère de choix entre en compte. Vous devez travailler avec des intrapreneurs proches de votre activité et de vos convictions. À partir du moment ou votre équipe est formée, ne la laissez pas entièrement libre, mais soyez un véritable appui pour elle.

Enfin, il faut pousser les idées jusqu’à leur terme quand cela semble pertinent. L’une des grosses erreurs, la plupart du temps, est de laisser mourir un MVP au fond de son tiroir par manque de temps ou d’attention. Il est important de croire en de nouveaux projets et ne pas penser que les urgences à court terme sont toutes prioritaires.

Lorsque l’on aspire à inventer, créer et piloter un projet, devenir entrepreneur n’est pas la seule solution. De plus en plus, il existe des postes d’intrapreneuriat au sein de grandes entreprises déjà existantes, pour des profils entrepreneuriaux. New value chez Bouygues Construction, Internal Startup call à la Société Générale, Nexans, Innovation Booster chez BNP Paribas… Tous permettent aux collaborateurs de la société de stimuler travailler sur des projets innovants !

Devenir entrepreneur n’est pas chose facile et l’administratif ne rend pas l’aventure plus simple. Facteur de réussite, l’accompagnement en plus d’aider à se développer soi-même en tant qu’entrepreneur permet de se former et d’avancer sur la globalité de son projet. Découvrez les ficelles de l’accompagnement des entrepreneurs & startup !

Il y a des différences clés entre le travail d’entrepreneur et d’intrapreneur.Chacune des parties à des convictions différentes mais les notions d’entrepreneuriat et d’intrapreneuriat sont si proches que les risques de confusion sont très élevés. Découvrez les différences !

Qu'est ce que l'intrapreneuriat : qu’avons-nous appris ?

  • L’intrapreneuriat permet de développer des projets en interne au sein d’une entreprise.
  • L’intrapreneuriat est d’un premier abord destiné aux grandes entreprises. Néanmoins, les PME peuvent user de stratagèmes pour implanter cette pratique.
  • La croissance est la principale motivation de cette mise en œuvre de projet.
  • Il faut définir une véritable stratégie avant de mettre en place une pratique intrapreneuriale. Dans le cas échéant, l’entreprise encourt de gros risques.
  • De nombreux acteurs militent pour la propagation de l’intrapreneuriat qui est une pratique assez moderne. La culture de l’intrapreneuriat est facilement accessible.
  • De nombreux pièges sont à éviter pour les organisations. Il est ainsi conseillé de faire une étude au préalable afin de ne pas se mettre en péril.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Nous n’écrivons pas souvent, vous ne recevrez que nos plus belles pièces de contenu pour faire avancer votre projet.