Accueil                 A propos                Confidentialité                 Blog                 Contact

Comment réussir un appel à projets pour votre start-up ?

Bénéficier d’un accompagnement, déployer son réseau, recevoir une dotation… Les raisons de postuler à un appel à projets peuvent être nombreuses pour une start-up. Encore faut-il pouvoir se démarquer et convaincre le jury de la pertinence de son projet pour faire partie des heureux élus. Nous vous livrons ici quelques conseils pour remplir votre dossier de candidature et mettre toutes les chances de votre côté.

1. La bonne idée pour le bon appel à projets

Rien ne sert de courir, il faut « cibler » à point. Inutile de vous précipiter sur la première proposition, juste pour le plaisir de candidater. Avant de vous lancer, vous devez ainsi vérifier que votre idée s’inscrit bien dans la thématique de l’appel à projets. Difficile de postuler à une offre dans le secteur médical si votre start-up propose des solutions innovantes pour la valorisation des déchets…

Pour trouver un appel à projets dans votre domaine d’activité, une petite veille s’impose sur les sites web des structures concernées :

  • Fondations.
  • Organismes de formation.
  • Banques publiques d’investissement.
  • Technopoles.
  • Instituts.

Quand vous aurez trouvé votre bonheur, analysez bien les détails de l’offre à la loupe. Assurez-vous que votre projet corresponde bien au cahier des charges et que vous répondez parfaitement aux critères de sélection (âge et taille de votre société ou minimum de chiffre d’affaires par exemple). Jetez également un œil à la date limite de dépôt des dossiers de candidature pour ne pas vous engager trop vite et sur des délais trop courts.

Pour réussir un appel à projets, autant mettre les bouchées doubles et glaner un maximum d’informations sur les objectifs et centres d’intérêts de l’organisme. Vous pourrez ainsi adapter votre candidature et avoir une idée plus précise des concurrents potentiels et partenariats envisageables. Si vous participez à un concours, n’hésitez pas à contacter les lauréats des éditions précédentes, qui pourront vous donner quelques « tuyaux ».

2. Définissez votre projet et montez un dossier en béton armé

Il n’existe pas de formule magique pour remplir un formulaire ou dossier de candidature. Chaque appel à projets est unique et les informations demandées peuvent différer d’une offre à l’autre. Un seul objectif demeure cependant pour tous les candidats : montrer la pertinence et la solidité de leur projet. Les solutions développées par votre start-up doivent ainsi répondre à un besoin réel pour susciter l’intérêt des organisateurs.

Il vous faut donc expliquer dans le détail en quoi votre concept est innovant et porteur de valeur ajoutée. Avant de vous lancer dans la bataille, commencez donc par coucher sur papier tous les éléments qui décrivent le mieux votre projet. Cette liste vous aidera à alimenter la partie « description du projet » de votre dossier. Vous pourrez y mettre notamment :

  • Le problème à résoudre
  • La population ciblée, c’est à dire les besoins et les demandeurs
  • Les produits et/ou services proposés.
  • L’innovation technologique et votre différenciateur
  • Les besoins : humains, techniques, équipements
  • Le modèle économique envisagé.
  • Et surtout… l’équipe pour avoir l’audace de porter un tel projet !
  • Etc.

Dans la phase amont de la candidature, Vianeo est un choix idéal pour éviter les raccourcis, révéler les problématiques et clarifier les besoins du marché. Autant de points importants pour bâtir un dossier solide et percutant.

Vous devrez aussi prouver aux examinateurs que vous maîtrisez votre sujet sur le bout des doigts. Une parfaite connaissance du secteur dans lequel évolue votre start-up est fortement conseillée pour réussir un appel à projets. Si vous avez déjà mené une étude de marché qui confirme la légitimité de votre projet, n’hésitez pas à l’inclure dans votre dossier !

Donnez également un coup de projecteur sur l’équipe que vous avez constituée pour mener à bien une telle opération. Détaillez les forces en présence et décrivez les compétences de chacun de vos collaborateurs. Vous pouvez aussi vous projeter et expliquer le nombre d’emplois que vous souhaitez créer à terme pour votre structure. Un argument de poids pour les recruteurs qui étudieront votre dossier.

3. Démontrez par A + B la faisabilité de votre projet

Les organismes qui diffusent des appels à projets ne sont pas là pour financer l’intégralité du programme de votre start-up ! Montrez aux examinateurs que vous en avez parfaitement conscience et détaillez votre plan d’action pour financer votre projet : autofinancement (bootstrapping), sponsoring, utilisation adéquate des différents canaux de communication…

N’oubliez pas d’inclure dans votre dossier le chiffre d’affaires envisagé, à court et moyen terme. Même si celui-ci est on ne peut plus incertain. Les membres du jury y seront sensibles et cela renforcera un peu plus votre crédibilité en donnant du poids à votre candidature. Si vous choisissez d’évoquer les gains potentiels, ne négligez pas non plus l’investissement que vous êtes prêt à y mettre. En effet dans un dossier, une réflexion structurée sur ce que l’on appelle les « pertes acceptables » est rare et très apprécié car cela montre un bon état d’esprit.

Vous devrez également prouver le côté « réaliste » de votre démarche et définir un budget approprié pour le développement de votre activité. Il faudra ainsi détailler les dépenses et recettes que vous avez en tête. Vous pouvez même ajouter quelques devis pour consolider vos chiffres et montrer que vous restez pragmatique. Cela donnera surtout la preuve que vous êtes pleinement capable de maîtriser votre budget et que vous savez vous projeter en vous basant sur les ressources à votre disposition.

Enfin, pour donner du crédit à votre candidature, vous pouvez établir un rétro-planning, à l’aide d’un logiciel de mind mapping. Cela vous permettra de présenter votre projet avec des étapes bien définies. Encore une fois, soyez réaliste et ne prévoyez pas de délais trop courts (ou trop longs). Comme dans toute nouvelle aventure, il faut anticiper les obstacles qui peuvent se mettre en travers de votre route et vous faire perdre du temps.

Petit plus : si le dossier de candidature le permet, incluez des annexes qui apportent à un éclairage supplémentaire pour qui veut s’y plonger. Les livrables des ateliers Vianeo sont d’excellents supports de visualisation d’un projet à un instant T !

4. Osez vous démarquer pour réussir un appel à projets

Vous n’êtes certainement pas l’unique candidat(e) à postuler aux appels à projets de votre secteur. Il s’agit donc de se démarquer de la concurrence et de répondre à cette question cruciale : pourquoi choisir votre start-up en particulier et pas une autre ?

La réponse à cette question tient en quelques mots : de l’humain, toujours de l’humain. N’hésitez pas à utiliser la technique du storytelling pendant la rédaction de votre dossier, afin de décrire le parcours de votre start-up ou de votre projet. Une belle histoire vaut parfois mieux qu’un long discours. Décrivez vos valeurs et les raisons qui vous poussent à vouloir mener votre projet à bien pour susciter l’intérêt des recruteurs. En bref, vendez-vous.

Vous pouvez également insérer dans votre dossier de candidature des photos, schémas explicatifs et autres dessins techniques (sans toutefois en abuser). Ces illustrations vous offriront la possibilité d’appuyer votre raisonnement, images à l’appui. Elles vous permettront surtout d’éviter de livrer un bloc de texte uniforme et compact, qui ferait fuir les organisateurs de l’appel à projets. Faites preuve de créativité !

Last but not least, cela tombe peut-être sous le sens, mais il n’est pas inutile de le rappeler : pensez à bien vous relire avant de livrer votre copie. Vous devez rester synthétique et ne pas submerger les recruteurs de détails trop techniques. Enfin, prêtez attention à la cohérence de vos propos et surveillez l’orthographe, qui doit être irréprochable.

Et maintenant ? Si votre dossier est sélectionné, vous avez toutes les chances de passer devant une commission d’appel à projets. Il faudra là aussi vous démarquer. Préparez cet entretien un peu spécial en identifiant les forces et faiblesses de votre concept. Le jour J, ne paniquez pas si on vous explique ne pas comprendre votre projet. En plus du pitch initial, prévoyez toujours un « discours de secours » pour convaincre votre auditoire… avec d’autres mots.

5. Bonus : petit tour d’horizon des appels à projets en cours

Les concours et autres appels à projets fleurissent un peu partout sur la toile. Chaque mois, ce sont ainsi des dizaines d’offres qui sont accessibles aux jeunes entreprises dans différents secteurs (santé, urbanisme, social, etc.).

Chez Vianeo, nous publions régulièrement sur notre blog des appels à projets ouverts aux start-up. Nous vous proposons de retrouver ici quelques offres susceptibles de vous intéresser (ou de vous inspirer).

Appel à prototypage Open Lab – La Casemate

Secteurs : sciences/design

Description de l’appel à projets : le centre de culture scientifique de Grenoble, La Casemate, offre aux candidats la possibilité de développer leur prototype dans l’une des catégories suivantes : innovation technique, art en lien avec les sciences et techniques, design, ou médias. À noter que votre projet doit pouvoir être réalisé entre les mois d’octobre et mai.

Avantages/récompenses : les candidats sélectionnés pourront profiter d’un accès libre aux locaux de La Casemate, ainsi qu’aux installations de la structure. Ils pourront aussi bénéficier des formations du centre grenoblois et d’une aide à l’achat d’équipements divers (7 500 euros maximum). Vous pourrez également faire connaître votre concept grâce aux réseaux de La Casemate. Les projets retenus seront exposés dans le showroom du centre.

Date limite d’envoi du dossier : vendredi 10 juillet 2020.

Postuler

Smart city – Bordeaux Technowest

Secteur : urbanisme.

Description de l’appel à projets : la technopole Bordeaux Technowest accueille tout porteur de projet qui propose des solutions innovantes dans les domaines de la vie urbaine : ville inclusive et solidaire, mobilité, écologie urbaine, lieux pour vivre et travailler. Les champs d’action peuvent donc être vastes : circuits courts alimentaires, amélioration de la qualité de l’air, intermodalité des transports, efficacité énergétique des bâtiments, etc.

Avantages/récompenses : hébergement et accompagnement de la start-up pendant six mois sur l’un des sites de la technopole Bordeaux Technowest. Le montant de la dotation est de 3 000 euros. À noter que vous disposez de six heures de coaching en présence d’experts, pour améliorer votre projet. Vous aurez également accès au réseau de la technopole : partenaires institutionnels et industriels, organismes financiers, grandes écoles,…

Date limite d’envoi du dossier : vendredi 10 juillet 2020.

Postuler

Handitech Trophy

Secteurs : social/inclusion.

Description de l’appel à projets : l’événement parisien « Handitech Trophy » soutient chaque année les innovations inclusives destinées à améliorer le quotidien des personnes handicapées et/ou en perte d’autonomie. Votre projet doit correspondre à un domaine bien particulier : emploi, éducation et famille, solutions pour la mobilité des personnes, santé et soins, accessibilité au digital ou encore sports et loisirs.

Avantages/récompenses : interview dans Le Figaro Économie. Dotation de 5 000 euros et diagnostic juridique et réglementaire établi par un cabinet d’avocats. Vous serez accompagnés par l’agence de développement économique et d’innovation de Paris et de la Métropole (Paris & Co) et par la banque publique d’investissements Bpifrance. Vous aurez aussi la possibilité d’accéder aux formations dispensées par l’Université Paris-Dauphine.

Date limite d’envoi du dossier : lundi 31 août 2020.

Postuler

Appel à projets structurants pour la compétitivité, spécifique à la crise sanitaire Covid-19

Secteur : santé.

Description de l’appel à projets : le gouvernement a lancé un appel à projets pour faire face à la crise actuelle. Tous les porteurs de projets en recherche et développement sont ainsi sollicités pour apporter des réponses concrètes aux nouveaux enjeux sanitaires liés à l’épidémie. Le programme vise en effet à soutenir tous les projets collaboratifs qui ont pour ambition de développer des solutions thérapeutiques efficaces contre le coronavirus. Ces solutions peuvent être à visée curative ou préventive.

Avantages/récompenses : le montant du programme est compris entre 4 et 50 millions d’euros. L’État pourra financer les projets sous forme de subventions et d’avances récupérables. Un intéressement au résultat peut également être prévu à terme.

Date limite d’envoi du dossier : mercredi 30 septembre 2020.

Postuler

Réussir un appel à projets : qu’avons-nous appris ?

  1. « La patience est la vertu des forts». Une recherche approfondie vous permettra de trouver le bon appel à projets. Ciblez les propositions dans votre secteur en vous rendant sur les sites internet des organismes.
  2. Vérifiez bien les modalités de participation et portez une attention toute particulière au cahier des charges avant de vous engager.
  3. Un appel à projets = un dossier unique. Donnez le maximum d’informations aux examinateurs pour leur montrer la pertinence de votre concept.
  4. Marché, besoins, usages, cibles… Dévoilez votre connaissance du secteur pour renforcer votre crédibilité. N’oubliez pas de parler de votre équipe. Jouez collectif ! ****
  5. Pour réussir un appel à projets, étoffez votre dossier. Vous devez ainsi être capable de fournir un plan de financement bien défini, un budget prévisionnel et un planning.
  6. La concurrence est rude. Il faut donc se distinguer. Sortez de votre zone de confort et utilisez le storytelling pour raconter une histoire : votre histoire.
  7. N’oubliez pas d’ajouter des illustrations pertinentes à votre dossier pour l’enrichir, les livrables Vianeo sont par exemple de superbes vecteurs d'information synthétiques.
  8. La commission d’appel à projets représente l’épreuve finale. Pensez bien à préparer une deuxième version de votre présentation, pour faire face aux imprévus.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Nous n’écrivons pas souvent, vous ne recevrez que nos plus belles pièces de contenu pour faire avancer votre projet.