Comment réussir votre pitch startup (haut la main) ?

Un investisseur convaincu est un investisseur qui détient les bonnes informations. Découvrez les points incontournables à inclure dans les pitchs startups, afin de convaincre le public de l’intérêt de votre idée.

Sommaire :

  1. Une poignée de minutes pour pitcher tout un projet
  2. Donner les bonnes informations aux investisseurs
  3. Les quatre erreurs à ne pas commettre dans la préparation d’un pitch

Une poignée de minutes pour pitcher tout un projet

Qu’il s’agisse d’intégrer un incubateur de startups ou de trouver des investisseurs et un financement pour son projet, une startup devra souvent passer par la case pitch. Cette présentation en public, bien connue des entrepreneurs, est d’abord destinée à convaincre votre audience du bien-fondé de votre idée, de la pertinence de la solution proposée par votre société (produit, service…).

Pitcher votre idée vous permet ainsi d’offrir au public une présentation concise des éléments fondamentaux du projet de votre entreprise : business model, informations sur le marché et les clients ciblés, stratégie marketing, équipe constituée, etc.

Salons-entreprises, concours de startups… Les rendez-vous professionnels réservés aux entrepreneurs nécessitent fréquemment la préparation d’un pitch. En fonction des critères de l’événement, vous n’aurez que quelques minutes pour convaincre votre audience. La durée de la présentation du projet peut-être variable : 3 minutes, 5 minutes ou 15 minutes dans le meilleur des cas. Le modèle 1 minute existe aussi !

La préparation du pitch deck (ou pont de lancement) n’est donc pas à prendre à la légère. Vous devrez réfléchir à la manière de présenter votre « histoire » à chaque investisseur et aux données et autres informations à inclure dans votre pitch. Il faudra aussi travailler le plan de votre powerpoint et le design de vos slides. Nous vous livrons quelques conseils pour mettre toutes les chances de votre côté.

Donner les bonnes informations aux investisseurs

Vous pourrez le constater après une recherche sur le web : il existe une quantité infinie de modèles de pitchs decks. Pas facile donc de trouver le bon plan ou le template approprié pour la présentation de son produit ou de son idée. Certains vont vous recommander de commencer par les données du marché visé, d’autres par les membres de votre équipe… Bref, c’est un peu la jungle à ce niveau-là sur le web.

Notez quand même que certaines informations doivent apparaître dans le pitch de votre projet. Cinq points fondamentaux doivent être abordés devant le public : le problème de base ; la solution du problème grâce au produit ou à l’idée de votre société ; la présentation du marché ; la faisabilité du modèle envisagé par votre startup (et sa rentabilité) ; des éléments concrets sur votre équipe. Tout ça à pitcher en quelques minutes devant les investisseurs !

Vous pouvez évidemment demander des conseils auprès de startups ayant passé l’épreuve du pitch avec succès (avec financement à la clef). Vous pouvez aussi vous inspirer du plan de l’expert en marketing Phil Waknell, spécialiste de la présentation en entreprise. Ce modèle, appelé P.O.S.T-I.T, se déploie en six points :

  • P, pour problème (rencontré par les clients). Les utilisateurs potentiels ont besoin de résoudre un problème. Ce problème doit être important (prouvez-le). C’est ici que vous déclarez clairement (et fiérement) votre proposition de valeur.
  • O, comme opportunité de marché. Ce problème offre l’occasion à votre startup de pénétrer un marché. Cela ne peut qu’intéresser chaque investisseur présent dans le public.
  • S, pour solution. Quelle solution votre entreprise apporte-t-elle aux utilisateurs pour leur problème ? Révélez les éléments essentiels de votre projet et la manière dont votre produit ou service va être proposé aux futurs clients (vente, location…).
  • T, comme Timeline. Où en êtes-vous dans votre projet ? Avez-vus déjà testé un ou plusieurs mvp ? Que vous reste-t-il à mettre en place ? Existe-t-il un produit minimum viable ? Votre société a-t-elle déjà percé sur le marché ? Les clients répondent-ils déjà présent ? Vous visez la France ou un marché plus « large » ? Autant d’informations capitales pour les investisseurs.
  • I, pour investissement. C’est l’heure de parler business et plan de financement. L’investisseur a besoin de données chiffrées avant de confier son argent à de jeunes entrepreneurs. De combien avez-vous besoin ? Comment seront utilisés ces fonds ?
  • T, pour team (équipe). Rome ne s’est pas faite en un jour. Et votre startup ne s’est pas faite toute seule. Vous avez peut-être une équipe à vos côtés, d’autres entrepreneurs. Parlez d’eux à votre audience et dévoilez leurs compétences. Un aspect essentiel de votre pitch pour susciter l’intérêt des investisseurs.

Votre pitch deck doit également contenir quelques données sur les concurrents de votre marché (potentiels ou avérés). Enfin, n’hésitez pas à utiliser le storytelling pour votre pitch. Une belle histoire ou une anecdote d’ouverture saura capter votre audience. N’hésitez pas à revenir aussi sur la genèse de votre idée.

Les quatre erreurs à ne pas commettre dans la préparation d’un pitch

Toutes les startups vous le diront : pitcher est un exercice périlleux. Tout se joue en quelques minutes devant un public exigeant, qui a l’habitude de voir défiler les entreprises. Vous devez donc avoir un plan bien en tête et disposer des éléments appropriés pour convaincre chaque investisseur. Vous trouverez ci-dessous une liste des choses à ne pas faire si vous souhaitez trouver un financement pour votre société.

  • Manquer d’entrainement. Un pitch deck se prépare ! Répétez votre présentation pour que votre histoire tienne la route devant un investisseur. Pensez à pitcher devant des amis, votre équipe ou d’autres entrepreneurs pour obtenir des conseils. Les points soulevés par le public lors de cette audience « fictive » vous permettront d’adapter vos modèles. Si vous devez pitcher à plusieurs, répartissez-vous les rôles dans l’équipe. Filmez-vous et analysez la vidéo.
  • Négliger son powerpoint. Il ne faut pas surcharger votre powerpoint, qui sert à « appuyer » votre pitch. Côté design, privilégiez les visuels et données dans vos slides. N’oubliez pas aussi que vous pouvez intégrer une vidéo dans une diapositive de votre powerpoint. Besoin d’un template en béton ? Jetez un œil à chaque slide choisi par l’entreprise Airbnb pour la présentation de son projet. Le plan du powerpoint inclut tous les éléments dans les diapositives : problème, solution, marketing validation, taille du marché, produit proposé, business model, témoignage d’utilisateurs… Et ça marche !
  • Apprendre par cœur son pitch. Les pitchs decks ne sont pas des leçons récitées devant les investisseurs ! Les points fondamentaux de votre solution doivent ressortir naturellement.
  • Utiliser un jargon trop technique. L’investisseur ne connait pas tout le champ lexical des entreprises. Les éléments et données trop complexes sont aussi à bannir.

Révélez votre talent d’entrepreneur !

Vous caresser secrètement des rêves d’entrepreneuriat et de création d’entreprise ? Vous avez envie de vous lancer dans la réalisation d’une idée ou d’un projet qui vous tient à cœur ? Vous avez toutes les bonnes raisons de penser que votre idée à de la valeur. Retrouvez sur cette page un récapitulatif de ce que signifie « Devenir entrepreneur » et plongez-vous dans l’aventure entrepreneuriale en validant une à une vos hypothèses et en confirmant votre marché.

Devenir entrepreneur, est-ce gratuit ? Salaires, locaux, frais administratifs, étude de marché, coût de production, accompagnement & consulting… Nous allons voir dans cet article les coûts de création d’entreprise, la nature des postes de dépenses, leurs budgets respectifs et les sources de revenus potentielles. Mais plus important que tout, il est indispensable de comprendre l’état d’esprit de l’entrepreneur vis-à-vis de l’argent lorsqu’il lance un projet…

Dès lors que vous êtes porteur d’un projet d’entreprise ou d’un projet innovant, vous devez vous poser la question de sa viabilité sur le marché visé et déterminer si celui-ci répond à vos attentes. Il existe 4 axes à analyser dans une étude de marché qui vous permettront de mieux connaître votre cible et d’adapter votre solution et vos arguments de vente.

L’exploration de marché, ça nous connait chez Vianeo et lance ton Idée ! Incontournable étape dans la création d’entreprise, la réalisation d’une étude de marché est perçue comme chronophage mais permet de s’assurer de la valeur de notre solution et de l’existence des besoins du marché. Elle peut donner des réponses lors de la création d’une entreprise, de nouveaux produits ou de services.

Je transforme mon idée en un projet à succès

Demander une démo

Qu’avons-nous appris ?

  • Le pitch startup est une étape incontournable pour trouver un financement à votre projet ou pour le développement de votre produit. Pour convaincre les investisseurs, veillez donc à leur donner les bonnes informations : business model, marché, clients, stratégie marketing, équipe… L’objectif : démontrer le potentiel de votre startup.
  • Entre 1 et 15 minutes : c’est court pour faire ses preuves. Soyez concis(e) ! Demandez des conseils aux startups qui sont déjà passées par là. Vous pouvez aussi vous baser sur le modèle P.O.S.T-IT conçu par un spécialiste du marketing et de la présentation en entreprise. Et n’oubliez pas : une bonne histoire vaut mieux qu’un long discours.
  • Vous pourrez facilement trouver un template adéquat sur le web. Pour la construction des diapositives de votre powerpoint, consultez les slides de la société Airbnb. Tout y est.
  • À chaque problème sa solution. Dévoilez votre idée aux investisseurs. Fournissez toutes les données nécessaires sur vos utilisateurs.
  • Entrainez-vous avant le jour du pitch. Filmez votre présentation et analysez la vidéo de long en large.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Nous n’écrivons pas souvent, vous ne recevrez que nos plus belles pièces de contenu pour faire avancer votre projet.

 
 

Je transforme mon idée en un projet à succès

Donne toutes ses chances à ton projet

Nous te proposons de découvrir toute la puissance de notre outil via une démo gratuite

La chance n’est pas un business model

La chance n’est pas un business model

Découvre 30 business model innovants pour t’inspirer

C'est dans la boite !

Tu es bien inscrit !